Durement touché par la récession économique due au COVID-19, le village d’Olang, au Népal, tire profit des compétences locales pour générer des revenus pour la communauté

Image for post
Image for post
Photo : ArturTona/Shutterstock.com

Gyan Bahadur Gurung s’est lancé dans la culture de pommes de terre il y a environ trois ans sur un grand terrain situé à environ trois heures de marche de son village d’Olang, dans le district de Gorkha, une région reculée du Népal. Gurung, ainsi que d’autres habitants d’Olang, produisaient environ quatre à cinq tonnes de pommes de terre chaque année.

Mais à mesure que la production augmentait, la question du stockage s’imposait. Les agriculteurs ne disposaient pas d’installations pour entreposer leurs pommes de terre et le risque était grand de voir une grande partie de la grande récolte gaspillée. …


Image for post
Image for post
Après avoir fermé sa supérette en raison de la pandémie, la famille Garay a du faire preuve de résilience et de créativité pour créer une nouvelle entreprise.

L’esprit d’entreprise a toujours comporté des risques, et plus encore en cas de pandémie. Lorsque le coronavirus COVID-19 a paralysé le Pérou, la plupart des entreprises ont compté sur leurs économies pour subvenir à leurs besoins pendant ce qui devait être une quarantaine de deux semaines. Mais les limitations se sont poursuivies. « Le plus dur a été de devoir fermer notre supérette et de rester enfermés pendant plusieurs mois. Nous arrivions à peine à croire ce qui nous arrivait », explique l’entrepreneure Liz Garay. Si certaines entreprises ont périclité, d’autres, comme celle de Liz et de sa famille, se sont complètement réinventées. …


Image for post
Image for post
Nemonte Nenquimo, militante autochtone et écologiste originaire de l’Amazonie équatorienne. Photo : Jeronimo Zuñiga

Cette année, l’une des voix les plus puissantes en matière de droits humains est celle de Nemonte Nenquimo, une militante autochtone et écologiste originaire de l’Amazonie équatorienne. En cette fin d’année, nous réfléchissons à l’importance du leadership de Nemonte et des peuples autochtones du monde entier pour l’avenir de la planète.

Préserver les forêts et le pétrole dans la terre.

Depuis des années, Nemonte se bat pour le droit des peuples autochtones à un environnement sain, exempt de toute exploration pétrolière. En tant que présidente du Conseil de coordination du peuple Waorani de la province de Pastaza, en Équateur, et co-fondatrice de l’ONG Alianza Ceibo, Nemonte a réussi à faire annuler une décision de justice dans son pays au début de cette année, empêchant le gouvernement de vendre à des compagnies pétrolières des terres situées dans une zone de forêt amazonienne du territoire Waorani. …


Image for post
Image for post
Vue de Sao Tomé et Principe. Les petits États insulaires en développement (PEID) sont confrontés à un ensemble unique de défis climatiques et énergétiques, où la dépendance à l’égard de combustibles fossiles importés et la vulnérabilité au changement climatique vont souvent de pair avec des taux de pauvreté élevés et le manque d’accès à une énergie fiable. Ces difficultés sont désormais exacerbées par les effets socioéconomiques de la pandémie de COVID-19. Photo : IWRM AIO SIDS

« Mon pays va disparaître si le monde ne tient pas ses promesses, celles faites lors de l’accord de Paris ».

Dans son récent appel à l’intensification de l’action climatique, le président des Îles Marshall a voulu rappeler au monde que pour de nombreux petits États insulaires, le changement climatique est une menace existentielle bien réelle.

Toutefois, parce que les États insulaires ont dû s’attaquer de front à la crise climatique, beaucoup d’entre eux sont devenus des chefs de file de l’action climatique et poursuivent des objectifs ambitieux en matière d’énergie propre, y compris en Afrique. Le PNUD soutient cet effort dans le cadre de son initiative mondiale intégrée « Rising Up for SIDS », qui vise à s’attaquer aux vulnérabilités systémiques auxquelles les États insulaires font face pour agir en tant que vecteur de reprise verte et au-delà. …


Au Kirghizistan les personnes vivant avec le VIH ne sont pas laissées pour compte

Image for post
Image for post
Tatiana, 45 ans, est résidente du refuge Ishenim Nuru pour les personnes vivant avec le VIH, Bichkek, Kirghizistan, novembre 2020.

En mars 2020, dès que les premiers cas de COVID-19 sont détectés au Kirghizistan, le pays entre en confinement.

Pour les personnes vivant avec le VIH ou les populations à risque de contracter la maladie, la pandémie engendre un nouveau défi : comment accéder aux soins de santé essentiels dont elles ont besoin? Tel est également le défi du PNUD et de ses partenaires sur le terrain.

« Il a fallu adapter notre travail », dit Inga Babicheva, responsable du programme de santé du PNUD au Kirghizistan. « Nous avons dû innover et faire preuve de créativité pour nous assurer que les services continuent même en période de pandémie et de restrictions très strictes ». …


La COVID-19 provoque une recrudescence des cas de violence à l’égard des femmes et des filles

Image for post
Image for post
Illustration: Mary Long/Shutterstock.com

Les violences commises à l’encontre des femmes et des filles, qui constituent déjà l’un des problèmes les plus graves auxquels nos sociétés font face en temps normal, s’aggravent lors des situations d’urgence, quelle qu’elles soient. La pandémie de COVID-19 ne fait pas exception.

Les chiffres dépassent presque l’entendement ; avant même la COVID-19, quelque 243 millions de femmes avaient été victimes de mauvais traitements par un partenaire au cours de l’année écoulée.

Il est presque certain que ce nombre est sous-évalué — selon les estimations, moins de 40 % des femmes porteraient plainte ou chercheraient de l’aide après une agression. …


Image for post
Image for post
La ville verte d’Asunción. Photo : PNUD Paraguay/René Gonzalez

Le Paraguay est un pays d’amis.

C’est généralement ce que disent les citoyens de ce pays unique, situé au cœur de l’Amérique du Sud. À Asunción, une ville toujours verte, on constate que cela est vrai dans tous les domaines d’activité du PNUD. C’est notamment le cas du projet « Asunción ville verte des Amériques — Sur la voie de la durabilité », mené par le Ministère paraguayen de l’environnement et du développement durable et mis en œuvre par le PNUD, avec le financement du Fonds pour l’environnement mondial. …


Image for post
Image for post
Un jeune bénévole distribue des masques. Photo : PNUD Sierra Leone/Helen Mayelle

“Si nous ne portons pas de masques, ce n’est pas parce que nous ne voulons pas en porter, mais parce que nous n’avons pas les moyens d’en acheter”.

Haja, présidente d’une association de femmes

Pour Haja Marie Kondeh, présidente de l’influente association des femmes du marché de Kroobay, Freetown, en Sierra Leone, recevoir environ 1.000 masques en tissu pour les distribuer aux femmes les plus vulnérables du marché a été une aubaine. Les masques fabriqués localement peuvent coûter jusqu’à un dollar, ce qui est plus cher que ce que la plupart des commerçantes peuvent se permettre de dépenser.

Ces masques faisaient partie d’un lot de 52.000 pièces achetées par le PNUD dans le cadre d’une campagne sur les mesures de prévention de la COVID-19, appelée “Corona fet na wi all fet”, en krio, ce qui signifie “La victoire contre la COVID-19 se fera grâce à la solidarité”. Cette campagne vise à encourager les changements de comportement et à promouvoir l’application de mesures de prévention pour préserver la santé et la sécurité des personnes dans les lieux publics. …


Au Panama, les médias sociaux aident les populations marginalisées à accéder aux services de lutte contre le VIH pendant la pandémie

Image for post
Image for post
Fulvia Saldaña, animatrice sociale de l’organisation Viviendo Positivamente, s’entretient avec une de ses patientes avec laquelle elle reste en contact via les médias sociaux.

Suite à la flambée de cas de COVID-19, le Panama a imposé des restrictions strictes pour endiguer la maladie. Les citoyens étaient autorisés à quitter leur domicile jusqu’à six heures au maximum par semaine, hommes et femmes alternativement un jour sur deux. Si ces mesures ont permis d’assouplir progressivement les restrictions, l’impact du confinement sur les populations marginalisées, en particulier celles qui sont les plus exposées au risque d’infection par le VIH, suscite une inquiétude croissante.

Isolés chez eux pendant six mois, les travailleurs et travailleuses du sexe, les hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes et les personnes transgenres sont confrontés à une réalité effrayante. Avec de nombreux établissements de santé fermés ou réaffectés à la lutte contre la COVID-19, la population peine à accéder aux services de prise en charge du VIH, des services pourtant vitaux. …


par Michael Haddad, Ambassadeur de bonne volonté pour le PNUD au Liban

Image for post
Image for post
Michael Haddad organise une série de marches « Prendre une longueur d’avance sur la COVID » pour promouvoir la réponse de la deuxième génération, qui plaide pour une meilleure reconstruction post COVID-19

Selon le premier principe de la thermodynamique que j’ai appris à l’école, l’énergie reste constante — elle n’est ni créée ni détruite. La quantité totale d’énergie reste inchangée mais elle peut prendre des formes diverses.

Assis chez moi, dans ma salle de gym improvisée pour rester en forme pendant COVID-19, j’ai réfléchi à la façon dont ce principe incarne mes combats personnels.

La sentence est tombée il y a plus de 30 ans, quand on m’a annoncé que je ne pourrai plus jamais marcher. …

About

ONU Développement

Compte Twitter officiel du Programme des Nations Unies pour le développement. Le PNUD œuvre pour les peuples et la planète depuis plus de 50 ans.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store