Les 3 clefs du succès de l’Égypte : comment le pays hôte de la COP27 transforme son marché de l’énergie

La situation de l’Égypte en matière d’énergie évolue rapidement. Avec une population de plus de 100 millions d’habitants et un taux de croissance du PIB de 5,6 %, la demande en énergie ne cesse de croître. Au cours des dix dernières années, afin de satisfaire la demande tout en passant à un système d’approvisionnement énergétique durable et résilient, l’Égypte a mis en œuvre un programme de réformes énergétiques ambitieux, visant notamment à ce que 42 % de son électricité proviennent de sources énergétiques renouvelables d’ici à 2035.

À cette fin, le pays est en train de transformer son marché de l’énergie en investissant dans l’efficacité énergétique, ce qui a considérablement réduit la flambée de la demande en électricité. Le pays diversifie également son bouquet énergétique en investissant davantage dans des sources d’énergie alternatives renouvelables telles que les énergies solaire et éoliennes. Ces deux sources d’énergie permettent aux citadins de bénéficier d’environnements plus sûrs et plus agréables.

Avec l’appui du PNUD, le gouvernement égyptien a promu une mutation essentielle dans le marché national de l’éclairage en adoptant un système à faible consommation d’énergie. Ce nouveau système a permis de vendre plus de 200 millions d’ampoules LED en Égypte depuis 2015 et de baisser la consommation d’énergie liée à ce type d’éclairage dans les foyers et les entreprises.

Le gouvernement égyptien a également considérablement investi dans l’énergie solaire, à petite et large échelle. L’ensoleillement est abondant dans toutes les parties d’Égypte, particulièrement dans le sud, et l’Égypte accueille déjà Benban, l’une des plus grandes centrales solaires photovoltaïques au monde, dans le Gouvernorat d’Assouan.

Parallèlement, le marché proposant des dispositifs solaires à petite échelle ne cesse de croître. Le PNUD appuie le gouvernement afin qu’il adopte des politiques et des réglementations qui permettront les investissements nécessaires afin de satisfaire cette demande.

Grâce au projet primé « Egypt-PV », le PNUD et le Gouvernement égyptien envisagent de venir à bout des obstacles existants pour augmenter la production d’électricité en utilisant des petits systèmes photovoltaïques décentralisés et raccordés au réseau par des dispositifs faciles à reproduire et à adapter, qui pourraient être adoptés par les foyers et les petites et moyennes entreprises. Cette initiative ouvrirait également la voie à l’adoption plus aisée de projets solaires photovoltaïques d’une puissance installée de 4MWp afin d’éliminer l’équivalent de 0,6 million de tonnes de CO2 d’ici à 2034.

Les panneaux solaires représentent pour les propriétaires et les entreprises un investissement concret qui les aide à réduire leurs factures d’électricité tout en bénéficiant d’un approvisionnement électrique fiable.

Samar, une femme entrepreneur égyptienne, a utilisé l’énergie solaire pour mener à bien son projet de ferme écologique. Elle savait que pour que sa ferme soit écologique, il lui fallait utiliser de l’énergie non polluante. Après avoir comparé les coûts de l’énergie solaire aux groupes électrogènes alimentés au diesel utilisés habituellement, elle a pris conscience que ce choix était aussi le plus rentable.

« Je caressai le rêve d’avoir ma propre entreprise. Ce rêve est devenu réalité, » dit-elle.

« Lorsque j’ai commencé mon projet, je craignais que les panneaux solaires nécessitent beaucoup d’entretien et soient plus onéreux. J’ai totalement changé d’avis lorsque j’en ai appris davantage sur la technologie et sur le retour d’investissement en une année. Je suis en mesure d’approvisionner la ferme en énergie non polluante grâce à des panneaux solaires qui coûtent moins cher que les groupes électrogènes habituels, » explique Samar.

Plus de 40 initiatives ont permis d’installer 129 centrales solaires dans 15 gouvernorats, qui auront une capacité de 11 MWp permettant de générer 17,6 GWh/an d’électricité propre dans les usines, les hôtels, les bâtiments commerciaux et administratifs, les foyers et les établissements scolaires, etc. Le projet a également étendu son appui technique à la Nouvelle Capitale administrative, qui aura une capacité de 16 MWp et couvrira plus de 52 bâtiments publics dans la nouvelle ville.

Le projet a également permis de renforcer les capacités dans l’industrie en dispensant une formation professionnelle à environ 200 personnes dont 60 % de femmes stagiaires.

Le projet « Egypt-PV » contribue à encourager la transition du pays vers l’énergie solaire. Son succès repose sur trois piliers :

  1. Le gouvernement a mis en place une politique propice à cette initiative, des cadres institutionnels et réglementaires permettant d’établir les bases d’une croissance durable du marché.
  2. Des efforts sont également actuellement déployés pour renforcer la chaîne d’approvisionnement en développant les capacités des parties prenantes clefs en matière d’approvisionnement.
  3. Des efforts sont également déployés pour aider les consommateurs à faire confiance à ces nouvelles technologies et à les adopter, en faisant notamment la preuve de leur fiabilité et de leur compétitivité économique.

Les sources d’énergie durable telles que l’énergie solaire sont les ressources énergétiques du futur. Le coût de l’énergie solaire continue de baisser et son efficacité continue d’augmenter. De nouveaux types de panneaux solaires, notamment ceux que l’on fixe sur des surfaces ou ceux qui sont intégrés aux fenêtres, sont en train de voir le jour.

Alors que l’Égypte accueille la 27ème session de la Conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP27), le pays est déjà en train de prendre des mesures pour construire un avenir plus vert. Au moment où il accueille les participants à la Conférence de Charm El-Cheikh, la « ville de la paix », le pays mène à bien ses projets de transformation de la station balnéaire en une destination touristique écologique qui pourra être reproduite dans d’autres parties du pays.

La COP27 est pour l’Égypte l’occasion de mettre en valeur la manière dont le pays transforme son marché de l’énergie afin de satisfaire la demande croissante tout en effectuant une transition vers un système durable, résilient et tourné vers l’avenir.

--

--

À l’œuvre pour éliminer la pauvreté et transformer notre monde #Pour2030. Rendez-vous sur www.undp.org/fr

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
ONU Développement

ONU Développement

1.3K Followers

À l’œuvre pour éliminer la pauvreté et transformer notre monde #Pour2030. Rendez-vous sur www.undp.org/fr