Produits frais et locaux au Botswana

« Nous sommes prêts à répondre à la demande »

Image for post
Image for post
Chatiwa récolte 250 salades chaque semaine et figure parmi les principaux fournisseurs du marché local.
Image for post
Image for post
Le filet d’ombrage est essentiel pour maîtriser la température des cultures.
Image for post
Image for post
Image for post
Image for post
Image for post
Image for post
Gauche: Gaotshwarwe et Fanuel inspectent les salades du Farm Dolphins. Droite: Gaotshwarwe était la seule agricultrice en mesure d’approvisionner les revendeurs locaux lorsque la rivière s’est asséchée.
Image for post
Image for post
Image for post
Image for post
Seleho a planté des herbes, du gombo, des haricots longs et une variété d’épinards paleka, qui est populaire parmi la communauté indienne, sa principale clientèle.
Image for post
Image for post
Image for post
Image for post
Image for post
Image for post
Noseko Keemetsekgosi montre ses plants de tomates sains. «Nous n’utilisons aucun équipement agricole ou produit qui contamine l’eau », dit-il.

Written by

Compte Twitter officiel du Programme des Nations Unies pour le développement. Le PNUD œuvre pour les peuples et la planète depuis plus de 50 ans.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store