Récoltes prometteuses à Gorkha

Durement touché par la récession économique due au COVID-19, le village d’Olang, au Népal, tire profit des compétences locales pour générer des revenus pour la communauté

Image for post
Image for post
Photo : ArturTona/Shutterstock.com

Gyan Bahadur Gurung s’est lancé dans la culture de pommes de terre il y a environ trois ans sur un grand terrain situé à environ trois heures de marche de son village d’Olang, dans le district de Gorkha, une région reculée du Népal. Gurung, ainsi que d’autres habitants d’Olang, produisaient environ quatre à cinq tonnes de pommes de terre chaque année.

Mais à mesure que la production augmentait, la question du stockage s’imposait. Les agriculteurs ne disposaient pas d’installations pour entreposer leurs pommes de terre et le risque était grand de voir une grande partie de la grande récolte gaspillée.

« Nous avions fait pousser beaucoup de pommes de terre, mais comme nous n’avions pas de moyens pour les stocker, elles pourrissaient », dit Gurung, 56 ans. « Nous avions besoin d’un endroit sûr pour stocker nos produits ».

Menuisier depuis plus de 35 ans, Gurung savait parfaitement ce qui leur manquait : un entrepôt en bois pouvant abriter les pommes de terre en toute sécurité jusqu’à leur vente.

Afin de construire l’entrepôt, Gurung a sollicité le soutien financier du PNUD et de la municipalité rurale d’Ajirkot. Il s’est vu allouer un budget de 8 500 dollars et, en juillet 2020, la construction d’un entrepôt d’une capacité de 10 tonnes pour stocker les pommes de terre et les semences a débuté.

Gyan Bahadur Gurung assure lui-même la construction de l’entrepôt.
Image for post
Image for post
Les associés de Gurung, Bhim Bahadur, 26 ans, et Jit Bahadur Gurung, 43 ans, sont tous deux aussi d’Olang. Photo : PNUD Népal

Gurung a lui-même assuré la construction de planches de bois, de poutres, de fenêtres et de portes. Il a été aidé par deux associés, Bhim Bahadur, 26 ans, et Jit Bahadur Gurung, 43 ans, tous deux d’Olang. Bhim Bahadur travaillait à Gorkha tandis que Jit Bahadur travaillait comme maçon à Katmandou mais il était au chômage depuis le début de la pandémie de COVID-19 au Népal. Le projet de construction leur a fourni un revenu quotidien pour les aider à traverser cette période difficile.

La construction de l’entrepôt s’est achevée en septembre après soixante-cinq jours et peut maintenant abriter tout le surplus de récolte, ainsi que les pommes de terre de semence pour une récolte à venir. L’entrepôt bénéficie directement à vingt-quatre ménages janajatis du village.

« Je suis heureux d’avoir pu faire profiter la communauté de mon expertise tout en recevant un salaire décent », a déclaré Gurung. « Maintenant que nous disposons d’un espace de stockage adéquat, nous pouvons conserver notre récolte et même quelques semences. À l’avenir, nous prévoyons d’agrandir la ferme ».

Image for post
Image for post
Image for post
Image for post
En haut : l’entrepôt vu de l’intérieur. En bas : une fois la construction achevée. Photo : PNUD Népal

Lancé en juin, le programme de rétablissement des moyens de subsistance du PNUD, cofinancé par le gouvernement népalais et par le PNUD, vise à faire participer plus de 5 000 femmes et hommes — en particulier les travailleurs journaliers pauvres et vulnérables et les travailleurs migrants — à des travaux manuels de courte durée dans le cadre de projets communautaires et d’infrastructures touristiques ponctuels gérés au niveau local.

« Le programme de rétablissement des moyens de subsistance adopte un modèle unique de partenariat entre le gouvernement local, les partenaires internationaux pour le développement, le PNUD, les ONG locales et les communautés locales, visant à un rétablissement rapide des moyens de subsistance suite au COVID-19. Les programmes de ce type ont des effets multidimensionnels, car ils favorisent à la fois la collaboration, le renforcement des capacités locales, la création d’emplois, la cohésion sociale et le développement durable », affirme Bernardo Cocco, Représentant résident adjoint du PNUD au Népal.

Compte Twitter officiel du Programme des Nations Unies pour le développement. Le PNUD œuvre pour les peuples et la planète depuis plus de 50 ans.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store