Zambie : agricultrices et changement climatique

Des prévisions météorologiques en temps réel permettent aux agricultrices d’anticiper les effets négatifs du changement climatique

Image for post
Image for post
Grace récolte le maïs excédentaire de ses six hectares de terres agricoles. Photo: Moses Zangar Jr / PNUD Zambie

Alors que la plupart de ses collègues se plaignent de la baisse de productivité liée à l’irrégularité des précipitations et à la sécheresse, Grace Millimo, 36 ans, obtient des récoltes exceptionnelles au point qu’elle dégage un excédent lui permettant de protéger sa famille de l’insécurité alimentaire et de payer l’éducation de ses enfants.

Pourtant, Grace vit au sud du pays, l’une des régions les plus sèches de la Zambie. Elle a dû plus d’une fois faire face à de mauvaises récoltes dans le passé, mais a acquis depuis un savoir-faire indispensable grâce à un projet du Département météorologique Zambien en partenariat avec le PNUD, et financé par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM).

Image for post
Image for post
Les récoltes exceptionnelles contribuent à protéger les familles de l’insécurité alimentaire et génèrent des revenus supplémentaires.

Recueillir des données, sauver des vies

Pour les aider à mieux se préparer aux chocs climatiques, le projet leur donne accès aux prévisions météo et à des conseils agricoles leur permettant d’adapter leur planning. Plus de 68 stations météorologiques automatisées et 40 stations manuelles ont déjà été mises en place dans le pays.

Image for post
Image for post
Les assistants météorologiques sont formés pour recueillir des données sur les précipitations et fournir des alertes précoces aux communautés vulnérables.

Ces stations servent aussi de systèmes d’alerte précoce aux phénomènes météorologiques extrêmes, permettant aux agriculteurs d’abriter leurs cheptel et de protéger leurs familles. Le département météorologique envisage aussi de dispenser une formation météorologique rudimentaire aux coopératives agricoles rurales dans le pays.

Un terrain d’entente

« Le district a enregistré une production 18 900 tonnes de maïs pour la saison agricole 2016–2017 par rapport à 9 508 tonnes de maïs pour la saison précédente », dit Kaputo Kennedy, le Coordonnateur agricole du district de Mambwe, une région sujette à la sécheresse. Cette récolte record devrait permettre de réduire le braconnage et l’exploitation forestière illicite.

Image for post
Image for post
Le projet propose des téléphones mobiles et des radios à énergie solaire pour permettre aux agriculteurs d’obtenir des prévisions météorologiques en temps réel.

Tissa Mwale Adamson, 38 ans, dirige un groupe de 86 agricultrices dans le district de Mambwe. Elle explique que même l’analphabétisme n’empêche pas le groupe de tirer profit de ces informations. Celles qui ne savent pas lire les textos demandent à leurs enfants ou aux voisins de lire et traduire les messages.

Un village à la fois

Image for post
Image for post
Patricia Musweu (à droite) et sa récolte.

Patricia Musweu, 59 ans, a encouragé les femmes de sa communauté à former des groupes d’entraide féminine ou à intégrer des coopératives agricoles afin de sortir de la pauvreté.

Les coopératives permettent à leurs membres d’obtenir des revenus et des emplois, soit dans la production agricole, l’élevage de bétail ou en leur permettant de vendre leurs excédents.

Bien qu’elles représentent 51 % des quelques 14 millions de la population zambienne, les femmes disposent de droits fonciers limités, notamment dans les zones rurales. Elles ne se sont jamais vraiment affirmées sur le plan social en raison des déséquilibres entre les sexes en matière de droits, d’appropriation et de contrôle fonciers.

Grâce à ce projet, les agricultrices sont graduellement en train de jouer le rôle de soutien de famille et de participer de plus en plus activement aux prises de décision dans les foyers et sur leurs lieux de travail.

Image for post
Image for post

Texte et photos: Moses Zangar Jr / PNUD Zambie

Written by

Compte Twitter officiel du Programme des Nations Unies pour le développement. Le PNUD œuvre pour les peuples et la planète depuis plus de 50 ans.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store